Lists of Political Parties authorised in view of the Legislative Election of 9 February 2020
9 décembre 2019
Publication des listes électorales : Le Rdpc a les candidats qu’il faut
10 décembre 2019
Voir plus

Municipales et législatives 2020 : Les adversaires du Rdpc

Les challengers habituels du parti majoritaire seront le Sdf, l’Undp, le Fsnc et l’Andp. Le Rdpc devra également compter avec le Pcrn et le Purs.

L’un des principaux constats qui se dégagent des listes publiées est que le Rdpc est, comme d’habitude, la seule formation politique à avoir déposé des candidatures dans toutes les circonscriptions électorales du pays. Toutes ses listes aux législatives sont acceptées et pour l’instant, seules deux aux municipales sont recalées. Le parti politique de Paul Biya va donc compétir sur toute l’étendue du territoire, à la différence des autres formations politiques qui ont choisi de se concentrer sur les circonscriptions qui pourraient leur être favorables.

Dans de nombreuses localités, le Rdpc devrait même faire cavalier seul, en l’absence de candidatures adverses. Pour les législatives, c’est le cas dans le Centre, où il est seul en lice dans 7 circonscriptions électorales sur 11, à l’Est et au Sud où il est seul dans deux (02)départemenst quatre (04), dans le Sud-Ouest où  il est l’unique candidat dans le Kupe Maznengouba, la Meme-Ouest, et le Ndian.  Le Rdpc est l’unique liste en coures dans le Ndé (Ouest) et le Donga Mentung Centre (Nord-Ouest). Idem dans le Nkam (Littoral). Aux municipales, au moins une centaine de communes du Centre, du Sud, de l’Est et de l’Extrême-Nord lui est déjà acquise pour avoir seul déposé une liste.

Cependant, la compétition s’annonce particulièrement serrée malgré tout. Dans l’Extrême-Nord, il va devoir compter avec le Fsnc, l’Add, l’Undp, l’Andp, le Crac, le Paaddec, le Pcrn et le Mdr qui veulent tous glaner quelques sièges au parlement et lui arracher des communes.

Dans le Centre, les principaux adversaires du Rdpc seront l’Undp, le Pcrn, Univers  dans la Mefou et Akono, dans le Mfoundi et dans le Nyong et Kelle. Dans le Littoral où le combat s’annonce tout aussi rude, il aura fort à faire avec le Sdf, le Pcrn, le Mp et le Purs dans le Wouri et le Moungo, alors que la bataille du Nord l’opposera principalement à l’Undp, au Fsnc, avec l’Afp et  l’Add dans le rôle d’arbitres.

Dans le Nord-OIuest et le Sud-Ouest, l’on s’achemine vers un duel Rdpc-Sdf, avec, par endroit, l’Undp, l’Udp, la Nadp ou encore le Bric comme troisièmes larrons, tant aux législatives qu’aux municipales. A l’Ouest, on observera avec attention dans les deux scrutins, le duel Rdpc-Udc dans le Noun, de même que celui qui opposera le Rdpc au Sdf dans la Mifi, au Pcrn dans les Bamboutos, à l’Undp dans les Hauts-Plateaux ou au Paddec dans la Menoua. La tentative de conquête du Koung-Khi par l’Offre Orange, le Sdf et l’Undp qui essaieront de challenger le parti majoritaire devrait également être digne d’intérêt.

Dans l’Adamaoua,  l’Undp, Univers (Vina) et le Prcn (Vina et Mbere) challengeront le Rdpc, alors que dans le Sud, la tache devrait être beaucoup plus aisée pour le parti au pouvoir, malgré l’attrait exercé par la Vallée du Ntem sur l’Udc et l’Undp.

D’autres adversaires recalés par Elecam pourraient s’ajouter dans certaines circonscriptions au terme du contentieux pré-électoral qui s’annonce.

Longin Cyrille Avomo