Municipales et législatives 2020 : Le Rdpc peaufine ses stratégies
10 décembre 2019
Liste des candidats investis par le RDPC à l’Election Législative du 09 Février 2020
10 décembre 2019
Voir plus

Publication des listes : Le suspense a duré

Initialement prévu à 14 heures ce lundi 9 décembre 2019 par Élecam, la communication y relative s’est faite à une heure avancée de la nuit, sans toutefois combler les attentes de l’assistance.

22 h15 minutes. Ouf de soulagement ! Le président du Conseil électoral d’Elecam, Enow Abrahams Egbe, visiblement fatigué, prononce son mot de fin. Il remercie les personnalités venues, d’avoir fait preuve de patience. On entend dire de part et d’autre : « enfin ! ». Mais, au finish, personne ne semble satisfait de la communication du président du Conseil électoral. Car en effet, en lieu et place de la publication des listes de candidatures, il s’est plutôt agi de la présentation des partis politiques en lice, circonscription par circonscription. Bernique ! Et comme dans un conte de fée, le vocabulaire des uns et des autres s’est soudainement appauvri. Au téléphone, on entendait de temps en temps. « Pas encore ! On attend ! Ils disent demain ! ».

Avant le début de cette communication, l’attente était quasiment insupportable à l’esplanade avant de la direction générale d’Élecam. En dépit du dispositif d’accueil prévu à cet effet, à savoir, des chaises bien disposées sous une grande tente dressée, pour accueillir les représentants des partis politiques, la société civile, les médias et autres invités. Tous étaient déjà présents à 14 heures, heure prévue par Elécam, pour rendre publique les listes de candidature. Malgré la musique et la fraicheur du climatiseur qui berçaient l’assistance, il était difficile de cacher l’ennui et l’angoisse de l’attente sur de nombreux visages. Autour de 17 heures, Patience, la bien nommée Elango, chef de la cellule de communication d’Election Cameroon, prend la parole pour demander aux personnalités, de patienter dans le calme, compte tenu de la sensibilité du sujet. Et comme une réponse du berger à la bergère, une réaction d’indignation ne s’est pas faite attendre, d’autant plus que la télévision nationale, la Crtv, s’était préparée à retransmettre en direct, ce grand moment de la politique nationale. Vers 19 heures, les médias et autres invités sont invités à prendre part à une importante séance de travail à l’esplanade arrière du siège d’Elecam. Sur les visages, le sentiment de colère monte d’un cran. Et lorsqu’une fois à l’arrière du bâtiment, chacun se rend compte qu’il s’agit en réalité d’une pause-café, les mines se décontractent.

20 heures. Le Conseil électoral, sous la conduite de son président, s’installe pour amorcer sa communication. Enoh Abrahams Egbe s’excuse d’avoir fait attendre l’assistance aussi longtemps, en lançant sous forme de boutade. « Ne faites pas un Avc, parce que j’entends comment les cœurs battent », dit-il. Une badinerie, qui a déclenché une grande Hilarité. Dans cette atmosphère décontractée, on pouvait apercevoir des représentants des partis politiques, à l’instar du ministre Gregoire Owona, secrétaire général adjoint du Comité central du Rdpc, Serge Espoir Matomba, premier secrétaire du Purs, entre autres.

Philippe Ganfeh