Propagande électorale à la CRTV : Jean Nkuété donne le ton
27 janvier 2020
Bamenda : Promising future after big launch
27 janvier 2020
Voir plus

Mfoundi : Le RDPC en mode séduction

Les atouts du parti pour les prochaines élections législatives et municipales ont été présentés à la population de la capitale samedi dernier, en présence de Jean Nkuété, président de la commission nationale de campagne.

Le long « marathon » devant conduire au double scrutin du 09 février 2020 a été lancé le 25 janvier dernier dans le Mfoundi. C’était sur l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé, à l’occasion du premier meeting de campagne électorale du Rdpc, organisé par la commission départementale de campagne de céans.

Le meeting, très couru, a connu la présence d’un invité de marque : le secrétaire général du Comité central du parti, Jean Nkuété, et d’une immense foule de militants, installés dans des tentes sur les deux côtés de l’immense cour de la communauté urbaine de Yaoundé. Dans la tribune principale, se trouvaient les officiels des commissions régionale, départementale et communales de campagne et les candidats du Rdpc aux législatives et dans les sept (07) conseils municipaux de la ville.

Sur les tentes, étaient fixées des banderoles faisant chacune une annonce phare du parti à ses électeurs pour la campagne électorale, et qui donnaient déjà un indicateur de la densité des messages contenus dans les allocutions qui allaient être délivrées.

Des allocutions justement, il y en a eu six (06) au cours de cette première sortie du Rdpc dans la capitale. André Mama Fouda, président de section Rdpc du Mfoundi 3, va, au nom des forces vives du département, en faire connaitre au secrétaire général du Comité central que « toutes les structures du parti sont mobilisées pour assurer la victoire du Rdpc » et que les militants s’organisaient pour relever quatre principaux défis auxquels le Rdpc fait face : convaincre l’électorat de voter, plébisciter les listes du Rdpc, faire élire les 7 députés et les 297 conseillers municipaux investis dans le Mfoundi et montrer que ce département reste un bastion du Rdpc.

Les jeunes et les femmes devraient particulièrement y contribuer, eux qui, plus que jamais, comptent dans leur département, pour avoir été massivement investis par leur parti, tant aux législatives qu’aux municipales, de l’avis de leurs représentants respectifs. Ils comptent donc faire usage de leur pouvoir de séduction pour convaincre tout leur entourage à voter massivement le Rdpc, en devenant « chacun l’ambassadeur du parti auprès des populations », comme l’a recommandé Gilbert Tsimi Evouna, président de la commission départementale de campagne.

Dans cette veine, René Emmanuel Sadi, le président de la commission régionale de campagne va saluer la forte mobilisation de ses camarades du Mfoundi, qui est « une belle illustration de la vitalité du Rdpc ». Pas de doute que ce département « demeure au premier rang des bastions sûrs du Rdpc dans la République ». Mais seules les incantations ne suffisent pas. Le Mfoundi doit donc le démontrer, d’abord en allant à la conquête de toutes les voix, dans le cadre d’une campagne de ralliement et de persuasion, une campagne inclusive, qui se veut aux antipodes du clientélisme et de l’ostracisme. Ensuite, en raflant la mise au soir du 09 février prochain, a martelé René Emmanuel Sadi, sous le regard approbateur du Vice-premier ministre Jean Nkuété.

Longin-Cyrille Avomo